FAQ

Questions Fréquentes

Nous avons répertorié ci-dessous les questions les plus fréquentes qui nous étaient posées. Si vous ne trouvez pas la réponse à votre question : Contactez-nous !

Nous vous tenons informé de l’évolution de nos projets, tournages en cours sur la page Actualités.

Comment soutenir notre projet ?

Pour continuer, nous avons besoin de votre soutien :

Partagez, Likez, Plussez, Twittez… le plus possible : Agrandissons encore la communauté !

Participez à notre financement pour nous aider à réaliser d’autres épisodes en toute indépendance et en maintenant la même qualité.

Pour voir nos généreux donateurs : Mur des Mécènes de Confessions d’Histoire

Qu’est-ce que le projet Confessions d’Histoire ?

Confessions d’Histoire est une série de divertissement à vocation ludo-éducative sur l’Histoire de France et des grandes civilisations.

 

L’écriture du scénario est volontairement axée sur l’humour en jouant principalement sur l’anachronisme du langage utilisé par les interviewés et leur époque. Chaque fait relaté est cité sur la base de sources historiques réelles.

 

L’Histoire racontée par ceux qui l’ont vécue : A la façon d’un confessionnal de TV réalité, des personnalités historiques viennent témoigner confrontent leurs visions originales, et souvent divergentes, sur ces événements.

Qu’est-ce que l’association Confessions d’Histoire ?

Confessions d’Histoire est une association à but non lucratif (loi 1901) qui a été créé pour encadrer le projet de Confessions d’Histoire.

 

Nous précisons le n° siren, n° d’enregistrement INPI et le n° de dépôt légal auprès de la Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques, sur la page des Mentions Légales & CGU.

Nous vivons des donations de nos auditeurs : pour nous soutenir. Pour voir nos généreux donateurs : Mur des Mécènes de Confessions d’Histoire.

Qui écrit les scénarios ?

Les scénarios sont écrits par Ugo Bimar, créateur du projet.
Pour le contacter directement, pour une interview ou une simple question : passez par notre formulaire !

D’où viennent les costumes des personnages historiques ?

Cela dépend du costume ou de la partie du costume !

 

. Certains costumes sont loués à des professionnels, la location d’un costume (donc pour un personnage) coute environ 130 € ttc…
Mais grâce à nos amis de l’Atelier des Vertugadins (qui nous fait un prix de super-ami), c’est un point sur lequel nous avons pu faire des économies pour les costumes sur Aliénor.

 

Nous travaillons aussi avec l’Echoppe Médiévale, la boutique médiévale de Paris !
Certains accessoires nous ont été prêtés par nos amis reconstituteurs historiques : Merci aux « Croisés de Médiolano » pour le camail, la côte de mailles, l’épée et le casque de Baudoin !

 

. D’autres costumes sont du -presque- fait sur mesure : en rassemblant différents éléments en vente dans des friperies ou autres magasins.

 

. Certaines parties de costumes sont du « système D » : bricolage le soir à la maison…
Par exemple dans La Première Croisade : le casque de Kiliç, la couronne d’Alexis 1er de Comnène, la coiffe du Calife sont du « fait maison ».

Combien coûte la réalisation d’un épisode ?

Chaque épisode nous coûte environ 3500 €, cela dépend aussi du nombre de personnages…
Dans un autre contexte, production pour la télévision par exemple, nous estimons qu’un épisode représenterait un coût bien plus élevé !

 

A noter : avec la nouvelle notoriété du projet, nous avons fait des connaissances qui nous l’espérons, nous permettront de faire baisser la facture.

 

Détails des dépenses pour la réalisation d’un épisode :

 

. Pour le tournage, nous devons louer :
. Le studio (avec fond vert) et un espace de coulisses pour pouvoir se costumer, se maquiller, se restaurer…
. Les lumières et les deux caméras.

Jusqu’à maintenant les tournages ont eu lieu un samedi, toute la journée du samedi… on commence vers 7h du matin et pour Aliénor la dernière scène était en boite à 1h30 (oui, 1h30 en pleine nuit)….

Ce budget « Technique » (= location de studio + caméra + lumière + prise de son) représente : 1500 € par épisode.

 

. Pour le tournage, nous devons avoir une équipe de techniciens :
En attendant d’agrandir encore la famille des bénévoles, nous devons défrayer une partie de l’équipe technique.

Depuis La Guerre des Gaules la famille s’est agrandie et nous espérons avoir suffisamment de professionnels prêts à nous donner une journée pour chaque épisode pour la prochaine saison.

Pour chacun des 3 épisodes, nous avons défrayé une partie de l’équipe, ce budget représente : 600 € par épisode.

 

. Régie :
Et oui, que l’on soit comédien, maquilleuse, costumière, technicien, réalisateur, 1er assistant, etc… on mange et on boit tout au long d’une journée !
Sur toute la journée, nous sommes presque 15 ! (9 à la technique ou dans les coulisses et les comédiens !)
Et comme nous finissons systématiquement très en retard, et que le studio est à Clichy, nous devons prendre en charge les taxis ou Uber pour raccompagner certains membres de l’équipe.
Ce budget « Régie » représente 400 € par épisode.

 

. Costumes & Maquillage & Coiffure :

Nous louons la plupart des costumes. Pour le dernier épisode, nous avons fait connaissance de l’Atelier des Vertugadins (voire la question « D’où viennent les costumes des personnages historiques »), donc nous avons pu avoir plusieurs robes pour Aliénor sans exploser notre budget !

Pour les prochains épisodes, selon le thème, nous espérons aussi faire appel à nos amis reconstituteurs !

Nous avons aussi des frais de maquillage, de perruques & postiches.

Ce budget « Costumes & Maquillage & Coiffure – Postiches » représente 1200 € par épisode.

Puis-je télécharger vos films et les diffuser librement ?

Notre notoriété étant notre seul capital : non, il ne faut pas copier le film sur vos propres chaines Youtube, DailyMotion ou autres : faites plutôt un lien vers notre chaine !

 

En tant qu’association apolitique, laïque, etc., nous vous demandons aussi de ne pas vous servir d’extraits de nos vidéos dans des films à vocation militante, politique ou religieuse, et ce quel que soit le parti politique ou la religion concernée.

 

Par contre : Si vous êtes un enseignant et que vous souhaitez diffuser un de nos films lors de l’un de vos cours : Oui, Bien sûr !
Et votre retour nous intéresse : Comment ont réagi vos auditeurs ? Utilisez la page Contact pour que nous en parlions ensemble !

 

Si vous êtes vous-même représentant d’une association (comme ce fut le cas pour le Festival d’Arelate, pour Le Village Gaulois) : contactez-nous !
En général, nous demandons aux associations ou autres entités à but non lucratif :
. surtout de citer le nom & lien de notre chaine,
. et si possible, nous acceptons une contrepartie financière, ce que vous voulez ou pouvez, à verser à l’association (donc rien d’obligatoire).

Comment se passe le tournage d’un épisode ?

Le tournage a lieu dans un studio professionnel que nous louons pour une journée.
Les scènes sont tournées sur fond vert. Les comédiens passent un par un, et disent toutes leurs répliques qui seront après remises dans l’ordre au moment du montage.

 

Déterminer la date de tournage n’est pas simple : pour le jour J nous devons vérifier les disponibilités de chacun (technique & comédiens), confirmer les locations de costumes et matériels.

 

La veille et l’avant-veille du tournage : nous devons réunir le matériel (caméras, lumières) et les costumes, faire les courses pour la régie…

 

Après le tournage, c’est le plus gros du boulot : le montage, keying, trucage, effets numériques, etc… voir la question « Quel est le travail de post-prod ? »

 

On aimerait bien aller plus vite mais les journées, les nuits et les week-ends sont trop courts (sans compter que tout le travail demandé est fait en plus de nos activités professionnelles).

Puis, enfin, c’est la mise en ligne !

Quel matériel (caméras) utilisez-vous ?

Nous utilisons 2 caméras Blackmagic 4k loués à un professionnel (Telline). L’utilisation de 2 caméras permet d’alterner les plans lors du montage (une caméra face et sur côté gauche en plan rapproché).
Et filmer sous 2 angles permet de récupérer la meilleure partie d’une prise sans imposer aux comédiens un plan séquence trop long….

Quel est le travail de « post-prod » ?

. Montage : Choisir dans les rushs les prises à garder, choix du déroulement : plan large ou plan rapproché, montage définitif en mélangeant les meilleures prises

 

. Keying : Remplacer le fond vert par les différents backgrounds, qui sont aussi à créer !

 

. Trucage & Effets Numériques : Pendant le tournage, pas une goutte d’eau n’a touché le casque de Baudouin ! Par ailleurs, vous vous doutez bien que Guillaume Lefort, qui incarnait Raymond de Poitiers, a toujours la tête sur les épaules…
Voici pour les effets numériques les plus impressionnants, mais de nombreuses autres corrections sont apportées aux images pour obtenir la qualité que vous appréciez dans Confessions d’Histoire.

 

. Préparation et ajout des cartes, visuels & autres illustrations

 

. Travail sur les typographies (titres des personnages et générique)

 

. Travail du son : Depuis le calage des petits morceaux de musique jusqu’au mixage !

Comment peut-on vous aider ?

Tout d’abord en continuant ce que vous faites déjà : Partagez nos vidéos ! Likez, Plussez, Twittez pour faire découvrir Confessions d’Histoire à votre entourage !

 

Dans la question « Combien coute la réalisation d’un épisode ? » vous le constatez : chaque épisode nous coute une fortune. Nous sommes passionnés, certes, mais pas millionnaires, nos économies sont passées dans les 3 premiers épisodes.

Nous avons donc besoin de vous pour continuer l’aventure : Comment participer à notre financement ?

Qui sont les comédiens ?

Chaque personnage est incarné par un comédien professionnel venant du théâtre classique ou de boulevard, du cinéma, de la télévision, du one-man show et du spectacle d’humour. Ils sont tous bénévoles et offrent leur talent à Confessions d’Histoire pour quelques heures, le temps de ressusciter ces figures historiques.

 

Le nom de chaque comédien est précisé dans le générique de la vidéo ainsi que sur la page dédiée à l’épisode :

La Guerre des Gaules / La Première Croisade / Aliénor d’Aquitaine & Conséquences.

Qui finance le projet Confessions d’Histoire ?

Jusqu’au 3ème épisode « Aliénor & Conséquences », les tournages ont été entièrement financés sur les deniers personnels de Ugo Bimar.
Maintenant nous demandons votre aide, nous avons créé une association à but non lucratif (loi 1901) et nous vous garantissons la plus grande transparence.
Voir comment nous soutenir !